Villa des apôtres de l'amour prochain Index du Forum
Villa des apôtres de l'amour prochain Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La médecine des eaux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Villa des apôtres de l'amour prochain Index du Forum -> Cloître -> Bibilothèque -> courant de pensée BLANC
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dwak
Apôtre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2013
Messages: 125
Origine: Vent du Nord
Je suis pour les apôtres :: un apôtre
Localisation: le kremlin bicetre
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 18:01 (2015)    Sujet du message: La médecine des eaux Répondre en citant


La médecine des eaux.
Pour ce qui reste à dire sur les eaux, je veux exposer lesquelles sont malfaisantes, lesquelles sont très salubres, quel bien, quel mal résulte vraisemblablement de leur usage, car elles ont une grande influence sur la santé.

 

Les eaux de marais, de réservoirs et d'étangs en été :

Elles sont nécessairement chaudes en été, épaisses et de mauvaise odeur. Comme elles ne sont point courantes, mais qu'elles sont sans cesse alimentées par de nouvelles pluies, et échauffées par le Soleil, elles sont nécessairement louches, malsaines et propres à augmenter la bile. Elles augmentent la pituite et les enrouements. Ceux qui en font usage ont toujours la rate très volumineuse et obstruée; le ventre resserré, émacié et chaud; les épaules, les clavicules et la face également émaciées. Les chairs se fondent pour aller grossir la rate, voilà pourquoi ces hommes maigrissent. Ils mangent beaucoup et sont toujours altérés. Ils ont les cavités abdominales inférieures et supérieures très sèches, en sorte qu'il leur faut des remèdes énergiques. Cette maladie leur est familière en été aussi bien qu'en hiver. En outre, les hydropisies sont fréquentes et très mortelles, car il règne en été beaucoup de dysenteries, de diarrhées et de fièvres ; ces maladies traînant en longueur, font tomber des sujets ainsi constitués en hydropisie et les font mourir. Telles sont les maladies qui viennent en été.

 

Les eaux de marais, de réservoirs et d'étangs en hiver :

En hiver, chez les jeunes gens, les pneumonies, les affections maniaques; chez les individus plus âgés, les causus, à cause de la sècheresse du ventre; chez les femmes, les œdèmes et les leucophlegmasies; elles conçoivent difficilement et accouchent laborieusement. Les enfants qu'elles mettent au monde, d'abord gros et boursoufflés, s'étiolent et deviennent chétifs pendant qu'on les allaite. Chez les femmes la purgation qui suit les couches ne se fait point d'une manière avantageuse. Les hernies sont très communes dans l'enfance; dans l’âge viril, les varices et les ulcères aux jambes. Avec une telle constitution, les hommes ne sauraient vivre longtemps ; aussi sont-ils vieux avant que le temps soit arrivé. De plus, les femmes paraissent enceintes, et quand le terme de l'accouchement est arrivé, le volume du ventre disparaît; cela vient de ce qu'il se forme une hydropisie dans la matrice. Telles sont les maladies qui viennent en été.

 

Les eaux qui sortent de rochers :

Les eaux qui sortent des rochers sont nécessairement dures ; ou celles qui sourdent des terres recélant des eaux thermales, ou du fer, ou du cuivre, ou de l'argent, ou de l'or, ou du soufre, ou du bitume, ou de l'alun, ou du natrou; car toutes ces matières sont produites par la force de la chaleur. Il n'est pas possible que les eaux sortant d'un pareil sol soient bonnes car elles sont dures. Elles passent difficilement par les urines et sont contraires à la liberté du ventre, elles provoquent des caillots. Mais elles sont très bonnes les eaux qui coulent de lieux élevés et de collines de terre, car elles sont agréables, ténues, et telles qu'il faut une petite quantité de vin pour les altérer. De plus, elles sont chaudes en hiver, froides en été, et il en est ainsi à cause de la grande profondeur de leurs sources. Mais il faut particulièrement recommander celles dont les sources s'ouvrent au levant, parce qu'elles sont nécessairement plus limpides, de bonne odeur et légères. Toute eau salée est par conséquent réfractaire et dure, n'est pas bonne à boire.

 

Les eaux de pluie.

Celles de pluie sont très légères, très douces, très ténues et très limpides; car, la première action que le Soleil exerce sur l'eau, c'est d'en attirer et d'en enlever les parties les plus subtiles et les plus légères. La formation des sels rend cela évident. En effet, la partie saine se dépose à cause de son poids et de sa densité, et constitue le sel, tandis que la partie la plus ténue est enlevée par le Soleil, à cause de sa légèreté. Cette évaporation ne s'opère pas seulement sur la mer, mais encore sur les eaux stagnantes et sur tout ce qui renferme quelque humidité, et il en existe dans toute chose.
Le Soleil attire du corps même de l'homme ce qu'il y a de plus subtil et de plus léger dans ses humeurs. En voici une très grande preuve : quand un homme couvert d'un manteau marche ou s'assied au Soleil, la surface du corps immédiatement exposée à l'ardeur de ses rayons ne sue pas; car le Soleil évapore la sueur à mesure qu'elle se forme, mais toutes les parties recouvertes par le manteau, car elle est attirée par le Soleil et forcée d'apparaître au dehors; mais elle est protégée par les habits, en sorte qu'elle ne peut être évaporée par le Soleil : au contraire quand on se met à l'ombre, tout le corps est également mouillé par la sueur, car les rayons du Soleil ne frappent pas sur lui.

En conséquence l'eau de pluie est de toutes les eaux celle qui se corrompt et qui acquiert le plus promptement une mauvaise odeur, parce qu'elle est composée et mélangée, de sorte qu'elle se corrompt très vite. Il faut ajouter que, l'eau une fois attirée et élevée, se mêle avec l'air et se porte de tous côtés avec lui; alors sa partie la plus trouble et la plus opaque se dépose, se condense, et forme des vapeurs et des brouillards, tandis que le reste plus subtil et plus léger demeure et s'adoucit, étant brûlé et cuit par le Soleil. Toutes les autres substances s'adoucissent également par la coction; cependant, tant que cette partie subtile et légère est dispersée et n'est pas condensée, elle se porte vers les régions supérieures, mais lorsqu'elle est rassemblée dans un même lieu et condensée par des vents qui soufflent tout à coup dans des directions opposées, elle se précipite du point où la condensation se trouve être plus considérable. Il est naturel que cela arrive, surtout quand des nuages ébranlés et chassés par un vent qui ne cesse de souffler, sont tout à coup repoussés par un vent contraire et par d'autres nuages. La condensation s'opère au premier point de rencontre, puis d'autres nuages s'amoncelant, leur amas s'épaissit, devient plus noir, se condense de plus en plus, crève par son propre poids et tombe en pluie : voilà pourquoi l'eau pluviale est naturellement la meilleure, mais elle a besoin d'être bouillie et d'avoir déposé, autrement elle acquiert une mauvaise odeur, rend la voix rauque et enroue ceux qui en font usage. Voilà ce qui concerne les eaux de pluie

Les eaux de neige et de glace.
Les eaux de neige et de glace sont toutes mauvaises. L'eau une fois entièrement glacée ne revient plus à son ancienne nature, mais toute la partie limpide, légère et douce est enlevée; la partie la plus trouble et la plus pesante demeure; vous pouvez vous en convaincre de la manière suivante : pendant l'hiver, versez dans un vase une quantité déterminée d'eau, exposez ce vase le matin à l'air libre afin que la congélation soit aussi complète que possible, transportez-le ensuite dans un endroit chaud où la glace puisse se fondre entièrement; quand elle le sera, mesurez l'eau de nouveau, vous la trouverez de beaucoup diminuée; c'est une preuve que la congélation a enlevé et évaporé ce que l'eau avait de plus subtil et de plus léger, et non les parties les plus pesantes et les plus grossières, ce qui serait impossible. Je regarde donc ces eaux de neige et de glace, et celles qui s'en rapprochent, comme très mauvaises pour tous les usages.
Voilà ce qui concerne les eaux de neige et de glace.


 

Exposition des eaux
Celles dont les sources s'ouvrent au levant sont les meilleures; au second rang sont les eaux qui coulent entre le lever et le coucher d'été du Soleil, surtout celles qui se rapprochent le plus du lever; au troisième rang, celles qui coulent entre le coucher d'été et celui d'hiver; sont très mauvaises celles qui coulent vers le Midi et entre le lever et le coucher d'hiver; par les vents du Midi, elles sont tout à fait funestes; par les vents du Nord, elles sont meilleures. Il convient de régler l'usage de ces eaux de la manière suivante : un homme bien portant et vigoureux ne doit pas choisir, mais boire celles qui sont à sa portée; au contraire, celui qui, pour une maladie, veut boire l'eau la plus convenable à son état, recouvrera la santé en se conformant à ce qui suit : pour ceux dont le ventre est dur et s'échauffe facilement, les eaux très douces, très légères et très limpides sont avantageuses; pour ceux au contraire qui ont le ventre mou, humide et plein de phlegme, ce sont les eaux très dures, très réfractaires et légèrement salées, car elles dessèchent très bien le superflu des humeurs. Les eaux très propres pour la cuisson et qui bouillent facilement sont propres à humecter le ventre et à le relâcher, tandis que les eaux dures, réfractaires, et très mauvaises pour la cuisson, sont très propres à le dessécher et le resserrent. En effet, c'est par défaut d'expérience que l'on se trompe sur les eaux salines et qu'on les regarde comme purgatives; elles sont contraires aux évacuations alvines : car, réfractaires et impropres à la cuisson, elles resserrent plutôt qu'elles ne lâchent le ventre.

 

 

_________________
DWAK
alias Don Waken de Rosepine


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Juil - 18:01 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Villa des apôtres de l'amour prochain Index du Forum -> Cloître -> Bibilothèque -> courant de pensée BLANC Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com