Villa des apôtres de l'amour prochain Index du Forum
Villa des apôtres de l'amour prochain Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nisah

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Villa des apôtres de l'amour prochain Index du Forum -> Cloître -> Bibilothèque -> Courant de pensée NOIR
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dwak
Apôtre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2013
Messages: 125
Origine: Vent du Nord
Je suis pour les apôtres :: un apôtre
Localisation: le kremlin bicetre
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Sam 19 Juil - 15:29 (2014)    Sujet du message: Nisah Répondre en citant


Heritier du sultanat des Badounides, Sallim Ibn Badouna prit la succession de son pére, Laouali Ibn Badouna, à l'age de 13 ans.

Son pére, au surnom peu glorieux "d'élagueur", mourrut dans une escarmouche contre les troupes du sultanat voisin des akkadines.

Sallim Ibn Badouna récupéra un sultanat dans un état laborieux. Le sultanat était en guerre larvé avec son belliqueux voisin, les caravanes n'osaient plus s'aventurer si loin dans le désert de Maydjay et la famine guettait le peuple. Il ne fut sauvé que par l'arrivée d'une jeune étrangére au parfum envoutant et aussi noire que la nuit. Elle lui proposa conseil et service pour son début de regne. Les lieutenants et capitaines, guerriers farouchement hostiles lui conseillerent de l'empaler sur le champs, mais Sallim joua le jeu et lui dit en ces termes:

"Trés bien, jeune femme. Si ton arrogance équivaut à tes services, je suis prêt à tendre l'oreille. je te donne un mois. Si dans un mois, je ne suis pas satisfait de tes conseils, je te ferai empaler sur le champs. "

La jeune noire qui répondait au nom de Nisha lui répondit sur le champs:
"seigneur, un mois semble trop long devant l'étendu du desastre qui attend votre sultanat. Devant l'urgence de la situation, je vous propose de raccourcir le délai d'une semaine."

Amusé, Sallim accepta et l'invita dans son bureau privé. Aprés 2 heures de discussions, le sultan fit appeler une vingtaine de messagers et vingt de ces plus glorieux capitaines. Ils leur transmits à chacun un parchemin. Sur les parchemins étaient ecrits " Le sultan Sallim Ibn Badouna se félicite de cette nouvelle alliance qui unira à jamais nos deux peuples, veuillez recevoir en cadeau nos plus profonds respects".

Les vingts capitaines hurlerent à l'unission. "Seigneurs, vous nous faites quitter le palais, êtes vous devenus fous? Et si les akkanides vous attaquaient?".

Sallim répondit : " et que penserez les akkanides s'ils savaient que mes vingts plus fiers capitaines partaient en mission délivrer des messages d'apparence primoridale?"

Les vingts messagers partirent sur le champs dans toutes les directions accompagnés des vingts escortes. Ils avaient ordre d'errer dans le désert jusqu'à être attaqué par surprise.

Six jours plus tard, le sultan des akkadine, le vieux Shams Aiddan Akkad, envoya une missive au jeune sultan Sellim lui proposant la paix. Le stratagéme avait fonctionné. Nisha ne fus pas empalé.

Nisha vécut 10 ans au coté du Sultan. Toutes les semaines, Sallim la menacait de l'empaler. Et toutes les semaines, Nisha lui conseillait, qui d'un systéme d'irrigtion ingenieux, qui d'une alliance commerciale avec telle ou telle cité. Le sultanat prosperait, les caravanes revenaient, les marchands s'installaient.

"Comment sais tu autant de choses, jeune femme?" s'étonnait le jeune sultan. Es tu une sorciére? Si c'est le cas, nous allons raccourcir ta semaine!!!" Detiens tu un de ces objets magiques que nos fréres de la cité des montagnes recherchent? "

Amusé, Nisha lui répondu "Je ne suis pas une sorciere, mon maitre" Ma seule sorcellerie est d'avoir voyagé. J’ai passé ma vie à explorer notre monde, si grand et si magnifique. Je gravis les plus hautes montagnes que mes jambes pouvaient me porter, bien qu’elles ne soient pas plus grandes et solides que d’autres. J’explorais les bibliothèques du monde entier à la recherche de sciences et d’émotions. Je rencontrais des peuplades étranges et merveilleuses, tels les « ienfilin » ou les orks du nord. Voici ma magie, mon maitre. Vous êtes un sage et bon sultan, mais vous êtes un ignare. Vous ne serez qu'un vrai monarque que quand vous aussi, vous aurez découvert ce monde et vous serez enrichi de son savoir".

Sallim resta coit devant une telle arrogance. Il eclata de rire.
Le lendemain, Sallim confia le pouvoir à sa jeune soeur, la turbulente Nassima.

"Nassima, tu seras à partir d'aujourd'hui la régente du sultanat des Badounides, je tacherai de revenir dés que mon savoir sera à la hauteur de notre sultanat".

Sallim Ibn Badouna ne revint jamais. La rumeur l'aurait vu accompagné par une jeune femme noire dans un bar de Mulkesh. On retrouva sa trace, seul cette fois si, dans les plaines de l'Empire de Shinseiko. Enfin, un marin le vit s'embarquer sur un navire pour une destination inconnu. Un garde du palais des Badounides prétendrait que sa soeur, La régente Nassima recevait réguliérement un étrange billet ou il était inscrit « bulletin d’histoires naturelles et fantastiques de Riversac,».

Bien des années plus tard, on vit arriver devant les portes du palais des akkadines, une étrange jeune femme noire au parfum envoutant et aussi noire que la nuit.
_________________
DWAK
alias Don Waken de Rosepine


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Juil - 15:29 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Villa des apôtres de l'amour prochain Index du Forum -> Cloître -> Bibilothèque -> Courant de pensée NOIR Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com